Indrek Hargla

INDREK HARGLA (né en 1970) s’est imposé en très peu de temps comme le meilleur écrivain estonien dans les registres de l’horreur fantastique, de la science-fiction et de la fantaisie héroïque, genres qui ont connu au cours des années quatre-vingt-dix un exceptionnel développement en Estonie. Son premier recueil de nouvelles, Ils vont venir cette nuit (2000) réunit des textes appartenant à ces trois genres et révèle son sens aigu de la construction narrative. Son roman, La malédiction de Baiita (2001) est un passionnant récit d’aventures et de sorcellerie médiévale. Son recueil Neuf affaires de Pan Grpowski (2001) a pour personnage central un exorciste polonais, sorte d’Hercule Poirot du paranormal, qui lutte à travers le monde contre des esprits maléfiques. Plus récemment, Hargla a cultivé avec brio l’histoire spéculative, imaginant ce que serait devenu le monde si tel ou tel événement décisif ne s’était pas produit. Dans ces univers improbables où la magie a toute sa place, il déploie des récits haletants à la tonalité tantôt romantique, comme dans Pèlerinage au Nouveau Monde (2003), tantôt humoristique, comme dans French et Koulu (2005) qui joue avec les stéréotypes identitaires estoniens.

A.C.