Andrus Kivirähk

ANDRUS KIVIRÄHK (né en 1970) est probablement l'écrivain estonien actuel doté de l'imagination la plus débridée. Ses romans et ses nouvelles explorent avec une extraordinaire virtuosité différentes formes possibles d'antiréalisme, depuis le travestissement burlesque et démythificateur de l'histoire nationale (Les mémoires d'Ivan Orav, 1995), jusqu'au roman de sorcellerie humoristique inspiré par les croyances populaires (Le vieux de la grange ou Novembre, 2000), en passant par un très convaincant réalisme magique à l'estonienne (Papillon, 1999). Andrus Kivirähk est également l'auteur de plusieurs pièces de théâtre, de scénarios de films d'animation et de livres pour enfants (Sirli, Siim et les secrets, 1999). Il a reçu le prix Friedebert Tuglas en 1997 et à deux reprises le prix de littérature de la Fondation estonienne pour la culture.